Ne surtout pas négliger les frais annexes à l’achat d’un bien à Juvisy-sur-Orge

Partager sur :
Ne surtout pas négliger les frais annexes à l’achat d’un bien à Juvisy-sur-Orge

Vous avez trouvé un bien immobilier à Juvisy-sur-Orge dont le prix de vente affiché sur l’annonce semble convenir parfaitement à votre budget ? Ne vous précipitez surtout pas à faire une offre d’achat sans avoir revu vos finances au préalable car au prix du bien devront s’ajouter des frais annexes dont la valeur n’est pas à négliger. Quels sont-ils ? 

La part des intermédiaires
Sauf si vous décidez d’acheter seul, la participation d’un intermédiaire, éventuellement une agence immobilière est toujours payante. Sous forme de commission, ses honoraires peuvent engranger jusqu’à 10% du prix de vente du bien, qu’il ne sera autorisé à percevoir qu’une fois l’acte de vente signée.
Le notaire authentifiera les documents règlementaires à la signature de l’acte définitif. Outre sa rémunération pour ce service, il devra aussi percevoir les droits de mutation à titre onéreux (taxes et impôts à verser à l’Etat). Au total, les « frais de notaire » s’évalueront entre 2 et 8% du prix du bien selon l’âge de ce dernier. 

L’indemnité d’immobilisation
Signer le compromis de vente signifie que vous vous engagez à acheter le bien sous les modalités spécifiées dans le document et sous réserve des conditions suspensives. Vous serez tenu de verser au propriétaire une indemnité d’immobilisation, l’équivalent de 5 à 10% du prix du bien, servant à le réserver à votre nom. 

Les taxes, impôts et charges de copropriété
Si l’achat du bien s’effectue en cours d’année, vous devrez rembourser au vendeur la part des taxes, impôts et charges de copropriété correspondant à la période où il n’occupera plus le bien. Par exemple, si la vente a lieu le 30 juin, la somme à débourser au vendeur correspondra donc aux 6 mois restants. 

Les dépenses supplémentaires
En contractant un crédit immobilier, vous serez contraint de vous soumettre à des mensualités pour effectuer le remboursement, mais également aux frais de dossier et à la garantie du prêt immobilier. 
Et une fois l’achat conclu, les dépenses destinées à l’aménagement de votre nouveau chez-soi viendront s’ajouter à la facture.