Achat d’une maison à Montgeron : l’essentiel sur l’offre d’achat

Partager sur :

Vous avez besoin du coup de pouce de la banque pour financer l’acquisition d’une maison ? Vous devez faire une demande de prêt à partir d’un dossier d’achat. Qu’est-ce que c’est et que doit-il comporter ? Réponses.

Qu’est-ce que le dossier d’achat ?

C’est le dossier par lequel vous soumettez votre demande à une banque pour un crédit immobilier. Il doit présenter les éléments qui manifestent votre situation en tant qu’emprunteur potentiel. Il est nécessaire de le constituer, quel que soit le type de prêt que vous souhaitez obtenir : relais, in fine, PTZ et autres prêts aidés, prêt amortissable…

À quel moment devez-vous le déposer auprès d’une banque ?

Vous devez soumettre votre demande de crédit après avoir signé un compromis de vente avec un vendeur. De fait, l’avant-contrat fait partie des documents à fournir à la banque. Il sert à justifier l’utilité de l’emprunt. 

Une fois le dossier entre ses mains, votre créancier potentiel doit l’étudier. La durée de cette évaluation peut aller de 45 à 60 jours. Pour éviter tout contretemps, il est alors recommandé de tenir le dossier prêt dès que vous aurez trouvé la perle rare à acquérir. Pour cela, rassemblez les autres documents nécessaires à l’avance.

Comment le constituer ?

Voici les principaux éléments qui composent le dossier d’achat d’une maison à Montgeron :

  • une copie de votre pièce d’identité ;
  • un livret de famille ou certificat de pacs pour présenter votre situation maritale ;
  • votre pièce indiquant votre adresse actuelle ;
  • votre contrat de travail précisant la date à laquelle vous avez pris vos fonctions ;
  • vos trois dernières fiches de paie ;
  • vos deux derniers avis d’imposition ;
  • les relevés de votre compte bancaire des trois derniers mois ;
  • les justificatifs de vos prêts en cours et ceux de vos placements ;
  • une pièce relative à vos revenus fonciers ;
  • un titre de retraite ou de pension pour les trois derniers mois si besoin est ;
  • l’avant-contrat dûment signé ;
  • le justificatif de l’origine de votre apport personnel ;
  • les devis des éventuels travaux à faire au niveau du bien.